Services administratifs & ateliers municipaux

Pôle administratif et ateliers des services techniques de la ville

Saint-Sébastien-sur-Loire, Loire Atlantique

Projet en études

DÉESSE 23 ARCHITECTURE

Une architecture résiliente est pour nous une architecture qui se projette "sans fermer les yeux"

face aux enjeux climatiques, qui intègre dans sa conception et sa réalisation une aptitude à

résister, à faire différemment pour être durable.

Cela passe par l'utilisation de matériaux renouvelables, écologiques et seins, pour construire une architecture intelligente, sensible et respectueuse de l'environnement, des écosystèmes et des sols... Et respectueuse des hommes aussi finalement en intégrant des préoccupations sociales et accessibles pour tous.

Une architecture optimiste, qui porte des valeurs fortes et ambitieuses.

 

Pour cela la part de pédagogie affectée au projet me semble primordiale. Il s'agit d'afficher ces

valeurs, non pas pour se donner une image "éco-responsable" , mais pour partager ces ambitions

fortes et les transmettre, faire rêver et donner de l'espoir pour l'avenir qui se dessine aujourd'hui.

 

DÉESSE 23 ARCHITECTURE

Nous avons souhaité dès le départ avec la maîtrise d'ouvrage faire de ce projet l'occasion d'expérimenter et de mettre en oeuvre de fortes ambitions environnementales.

Ce projet de bureaux et ateliers prend place au coeur d'un site où se trouve déjà les services espaces verts de la ville de Saint Sébastien sur Loire, où les notions de compost, de valorisation

des déchets verts, du non usage des pesticides sont présentes et intégrées par les usagers du site.

Nous avons souhaité un bâtiment compact qui se pose intelligemment au sein de ce site déjà en partie aménagé.

2 bâtiments sont ressortis, l'un accueillant les services administratifs et l'autre abritant les ateliers.

Un élément de liaison vient relier l'ensemble, s'ouvrir sur les espaces partagés pour créer le lien essentiel entre les agents des ateliers et les personnes travaillant dans les bureaux.

L'ensemble du bâtiment forme un "L", percé d'un jardin-patio, qui vient encadrer et protéger une cour de service centrale.

Ce projet vient s'insérer, "compléter" un site déjà aménagé, il s'accroche aux bâtiments et aux

voiries existantes. Une aire de stationnement verte et perméable, une compacité de l'ensemble pour dégager une vaste zone dédiée à de l'éco-pâturage, confirment ces ambitions de respect des sols et de la biodiversité.

Le bâtiment est quand à lui essentiellement bois, structure et enveloppe. Les façades des bureaux sont traitées en paille. Un complément d'isolant en laine de bois à l'extérieur et un enduit chaux-chanvre en finition intérieure permettent d'atteindre de très bonne performances thermiques et de profiter de matériaux renouvelables, écologiques et seins qui permettent une qualité de l'air intérieur.

Une couverture végétalisée participe à la rétention d'eau et à l'inertie thermique ainsi qu'à la

biodiversité du site.

Une chaufferie bois, des panneaux photovoltaïques sur la toiture des ateliers, une éolienne

permettent la production d'une énergie renouvelable pour ce projet.

Sensible aux enjeux environnementaux, les formations dans le domaine des bâtiments passifs ou à énergie positive, les conférences ou expositions sur ces sujets, m'ont permis d'intégrer de nouvelles compétences et de voir que dans le domaine des bâtiments publics il était possible d'avoir des ambitions environnementales fortes avec des coûts de plus en plus maîtrisés et des

budgets qui restent raisonnables. De plus les normes qui évoluent laissent la place à des matériaux inenvisageables il y a encore quelques années, la paille en tête notamment.

L'exposition Fibra architecture au Pavillon de l'Arsenal a confirmé ce possible.

Le bureau d'études Oteis Rennes avec lequel nous avons l'habitude de travailler, a de plus récemment réalisé les études pour un lycée en paille à Perros-Guirec.

Des ingénieurs sont formés à ces techniques et les maîtrisent bien.

Il n'en fallait pas plus pour se lancer dans notre premier bâtiment paille !

Comme évoqué plus haut, la volonté commune avec la maîtrise d'ouvrage de profiter de ce projet pour mettre en oeuvre des ambitions environnementales fortes, de faire de ce projet un équipement "pilote" pour la commune, nous a poussé à chercher des solutions et des mises en oeuvre spécifiques, nous a donné l'occasion d'expérimenter « sur tous les fronts ».

L'appropriation de ces valeurs par la maîtrise d'ouvrage et par les futurs usagers montre a quel point il est nécessaire d'avoir une vision commune et partagée pour aller au bout du processus.

Nous pouvons ainsi être optimiste sur ce que va devenir ce projet ambitieux sur le plan environnemental.

Au fil des discussions et des études le récit s'est affiné, les ambitions se sont confirmées.

Récemment ce sont des ruches qui sont envisagées au sein du site, un ancien bâtiment va être transformé en maison de l'apiculture...

© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
  • Vimeo