Maison CCàn

Rénovation intégrale & surélévation d’une maison individuelle

Nantes, Loire Atlantique 

2019

ONZE04

Si « résilience » désigne officiellement la résistance d’un matériau aux chocs,

« le fait de rebondir », on pourrait définir l’architecture « résilente » comme une architecture qui « rebondit ».

Une architecture :

- qui se saisit de son contexte pour se constituer,

qu’importe que celui-ci soit « idéal » ou

« imparfait »

- qui sait s’adapter face aux évolutions des usages pour lesquels elle a été pensé

- qui doit pouvoir se ré-approprier à chaque nouvel usager.

Une architecture qui sait vieillir et qui résiste, à l’usure des gens et du temps qui passe ;

une architecture en perpétuelle évolution, toujours en mouvement ;

une architecture qui semblera toujours actuelle, tout en donnant l’air d’avoir toujours été là.

ONZE04

Le projet se situe dans le quartier résidentiel de Saint-Donatien, à l’Ouest de Nantes. Il s’agit d’un quartier à faible densité urbaine composé de maisons individuelles.

La maison se situe dans une petite impasse privée ayant un fort caractère patrimonial. À l’entrée de l’impasse, on trouve une maison de 1906 classée

« patrimoine nantais ».

 

Développée sur trois niveaux, son volume se compose de trois éléments distincts : un corps commun de deux niveaux duquel émergent deux tours hiérarchisées.

Le volume de la tour principale s’avance légèrement vers la rue afin d’accentuer son élancement ; sa façade au dernier niveau est traitée avec une pierre de taille blanche qui marque son couronnement.

Cet effet est accentué par la présence d’un débord de toiture très important, où un travail délicat a été mené sur les empannons, les pannes sablières et les consoles.

Ces trois éléments structurels deviennent, par leur exceptionnalité, les éléments formels qui caractérisent ce bâtiment.

Résilience :

 

Respecter et s’inspirer de l’environnement patrimonial fort du projet, innover pour maintenir dans l’imaginaire collectif ce contexte classé, sans pour autant renoncer à s’adapter aux usages attendus par les clients.

Jouer à savoir rester discret,

Puis s’affirmer pour prendre de l’ampleur : Ré intégrer avec justesse et équilibre des qualités spatiales et architecturales

pour respecter l’environnement patrimonial fort de l’avenue et pour ne pas brouiller la lecture de la maison actuelle, le projet propose d’avoir l’impact le plus faible possible sur la rue.

Pour cela, le projet propose de réaliser une toiture à pente inversée, qui se décolle de la toiture existante en ardoises grâce à une fine bande de fenêtres.

Cette toiture inversée tourne légèrement vers l’Ouest afin de relier visuellement le projet à la maison voisine et présenter ainsi une continuité urbaine.

Si sur la rue, la toiture veut rester discrète, sur le jardin, le nouveau volume s’exprime pleinement. Les chevrons nécessaires à la structure sont prolongés et une pergola vient s’y suspendre. Ces deux éléments en bois apportent de la légèreté au projet et ils confèrent l’homogénéité recherchée à cette façade désorganisée.

© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
  • Vimeo