© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W

Les résidences métropolitaines & internationales d'architectes Nantes-Québec Acte 1. La vie urbaine doit-elle s'arrêter le temps du chantier ? 12 sept. 20 nov.2016

November 20, 2016

 

Pour le titulaire de la résidence 2017, l’atelier d’architecture et de signalétique Intégral Jean Beaudoin, cette activité de 11  semaines a été une opportunité poser un regard sur sa production professionnelle et d’explorer en projet les similarités et différence des villes de Nantes et de Montréal sur la question de la prise en charge du moment de mutation de l’espace collectif lors de grand chantier .

Du 12 septembre au 20 novembre 2016, trois membres de l’équipe (Gabriel Paquette Methé, Myriam Leclair et Emmanuelle Beaupère) ont travaillé sur place, portés par l’impulsion de trois séances intensives de l’architecte Jean Beaudoin.

 

Les explorations sur trois projets nantais auront été des clés pour découvrir la ville de Nantes :

 

+ Le chantier de la gare de Nantes, et ses parvis sud et nord, en tant que portail d’entrée de la métropole plaçant en résonance le jardin des plantes et le bassin de l’Erdre… et son « Lieu Unique ».

 

+ Le « parc des chantiers » de l’île de Nantes sur la Loire, centre retrouvé et en réinvestissement de la ville de Nantes, portant en son cœur un parc métropolitain et bordé du Quai Wilson en mutation, ultime portail maritime de la Ville.

 

+ Le site de la rue de la Verrerie et le chantier Désiré Colombe, aura été une opportunité d’investir la rive nord, ancrée dans la Bretagne, qui porte le potentiel de reliée la réseau de transport actif du secteur à la future intersection des lignes de tramway de la rive nord et de l’ile de Nantes.

 

+ Un quatrième site, celui de la Maison d’architecture des Pays de la Loire (MaPdL), confrontée actuellement
à un contexte en transition par le chantier de l’école des Beaux-Arts et de l’allée du Front populaire, a été l’opportunité pour l’atelier d’explorer les réalités nantaises des interventions sur le terrain pour des installations temporaires.

 

 

La résidence présentant les explorations photographiques, les esquisses de projets, et la mise en espace de l’installation à la MAPDL, auront a donc été d’exceptionnelles clés pour découvrir la ville de Nantes et, surtout, de rencontrer et d’apprendre des acteurs qui habitent et transforment cette cité qui arrime les Pays de la Loire à la Bretagne… et maintenant par ce projet de résidence, la France et le Québec.

 

Si le séjour à l’Hermitage fut une opportunité d’apprécier la cité sur la Loire à vol d’oiseau, si les trois sites d’explorations architecturales ont été des clés de découvertes de celle-ci, l’installation à la MAPDL aura été une précieuse expérience de terrain ayant permis un réel contact avec les acteurs qui façonnent la ville de Nantes.

 

Jean Beaudoin et son équipe d’Intégral Jean Beaudoin, remercie pour leur contributions en temps et en contenu : Nantes Métropole, Jean Blaise et le VAN, la SAMOA le groupe des 12 et très chaleureusement, l’équipe de la Maison de l’architecture des Pays de la Loire, et son président Claude Puaud, pour ce moment exceptionnel d’explorations architecturales qui enrichira la pratique de l’atelier en plus d’établir des ponts entre le Qué bec et la France.

 

 

TÉLÉCHARGEZ LE DOSSIER COMPLET DE LA RÉSIDENCE

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W