Une librairie à la Maison de l'architecture





La Maison régionale des Pays de la Loire vous propose une soixantaine d'ouvrages, disponible à la vente, en partenariat avec la librairie VOLUME à Paris.


Retrouvez ci-dessous notre catalogue, sur l'architecture, l'urbanisme et le paysage.


La librairie est ouverte du lundi au samedi, aux horaires de la Maison de l'architecture. L'accès se fait depuis le mail du Front Populaire, face au parvis des Beaux-Arts.



Jeunesse



Toutes les maisons sont dans la nature, Didier Cornille, éds. Hélium, 2012

Rupture de stock

Dix maisons contemporaines signées par de grands architectes qui ont marqué le XXe et le XXIe siècles, présentées avec subtilité et précision. Un premier regard sur l’architecture moderne soulignant l’innovation de l’apport du béton, de l’acier et du verre, en passant par le carton.



La ville quoi de neuf, Didier Cornille, éds. Hélium, 2018


Didier Cornille nous emmène visiter des villes devenues de véritables modèles, comme Curitiba, une ville verte au sud du Brésil ou encore Berlin, l’une des plus boisées d’Europe. Des lieux, des architectes et des hommes et des femmes pleins d’énergie, qui ne peuvent que nous inspirer à réfléchir à ce que nous-mêmes, enfants et adultes, pouvons faire pour notre propre ville !




Tous les jardins sont dans la nature, Didier Cornille, éds. Hélium, 2021


Entre créations d’architectes, novations de paysagistes, préoccupations écologistes et œuvres d’artistes, cet ouvrage présente dix jardins originaux et spectaculaires du 18e au 21e siècle incarnés par le dessin miniaturiste de Didier Cornille.



Tous les gratte-ciels sont dans la nature, Didier Cornille, Hélium, 2013

Rupture de stock

Une première approche de ces prouesses architecturales les plus particulières, les plus symboliques ou les plus imposantes du monde d’hier ou d’aujourd’hui (le Chrysler Building, la Torre Agbar…), à la portée de tous grâce aux dessins miniaturistes de Didier Cornille.



Cabanes, Aurélien Débat, Les Grandes Personnes, 2017


15 petits cochons vont au magasin de bricolage faire quelques emplettes avec lesquelles il construisent toutes sortes d’abris. Cette version revisitée du conte permet de sensibiliser les plus jeunes à la construction modulaire et à la notion d’espace. En fin d’ouvrage, une planche de stickers pour construire une cabane !

Architecture et soutenabilité



Revue Habitante n°0, 2021


De la fiction à la théorie critique, de l’arbre au territoire, de la maison à la mégastructure, HABITANTE raconte les espaces où l’on vit, et la manière dont on les pense.

Personnel au sol, Célia Houdart – Sealand et l’architecture de la mer, Hamed Khosravi – Sidewalk Labs : l’utopie de la plateforme Google, Matthew Stewart – Oval - Chapitre 21, Elvia Wilk – The Offsetted (Les Compensés), Daniel Fernández Pascual & Alon Schwabe



L'archaïque et ses possibles, Collectif, MétisPresses, 2020

Rupture de stock

Celui qui observe la production architecturale contemporaine ne peut manquer de constater une résurgence de l’archaïque. Pour autant, cet archaïque contemporain n’est pas un retour nostalgique au passé, mais correspond plutôt à un recentrement sur l’essentiel. Décrypter cette tendance revient ici à sonder notre culture de l’édifier, à en ausculter les fondements, à y déceler les paradoxes profonds.



L’Architecte médiateur, Collectif, éditions de l'éclosoir, 2020


La culture du bâti se renouvelle et l’architecte y joue des rôles variés. Ce livre présente les réflexions d’architectes et de chercheurs engagés sur le terrain de la médiation. Leur parti commun est de penser ensemble le conseil et la médiation comme pratiques de formation : quel rôle (trans)formateur ces architectes jouent-ils dans la culture du bâti ?




L'âge des Low tech. Vers une civilisation techniquement soutenable, Philippe Bihouix, Seuil, 2014


Les technologies « vertes » seraient sur le point de sauver la planète et la croissance grâce à une quatrième révolution industrielle, celle des énergies renouvelables, des réseaux intelligents, de l’économie circulaire, des nano-bio-technologies et des imprimantes 3D.



CONSTRUIRE REVERSIBLE, Patrick Rubin, Canal architecture, 2017


Alors que les enjeux environnementaux et de développement durable s’imposent aujourd’hui comme une évidence, la permanence des reconversions démontre depuis longtemps qu’un bâtiment peut avoir plusieurs vies. L’atelier CANAL architecture milite pour anticiper, dès la conception, un procédé autorisant un changement de destination ou d’usage, sans modification de structure et pour un surcoût minimum.



TRANSFORMATIONS DES SITUATIONS CONSTRUITES, Canal architecture, 2020

Rupture de stock

La transformation des constructions existantes, élargie à la transformation des villes et doublée par la pénurie croissante de logements ainsi que par la raréfaction des ressources terrestres nous oblige à marquer un arrêt pour penser de nouveaux modèles plus proches de la réparation que de la réhabilitation lourde.



ARCHITECTURE INTERDITE, Jean-Louis Chanéac, Éditions du Linteau, 2005


Comment donner une réponse architecturale à la poussée démographique sans polluer tous nos paysages ? Comment garder l’essentiel de l’acquis moderne tout en l’insérant dans le tissu traditionnel ? À ces questions essentielles, l’auteur répond par des propositions qui ont été testées sur le terrain à Douvaine, Val d’Isère, Saint-Jean-de-Maurienne…



Renaissance Ecologique. 24 chantiers pour le monde de demain, Julien Dossier, Actes Sud, 2019


Nos sociétés risquent aujourd’hui de s’effondrer du fait de la destruction de la biodiversité, de l’emballement climatique, des inégalités sociales et économiques. Nous sommes dans les cordes, assaillis par ces mauvaises nouvelles, sonnés par ces crises qui nous paralysent. Pourtant, des solutions existent, et il nous revient de décider de les mettre en œuvre.



The Invisible Monument, Sara Kamalvand, Bon–Gah, 2020


Sous forme de roman graphique, le livre retrace l'histoire de Téhéran depuis ses débuts zoroastriens en mettant en lumière la façon dont une infrastructure à la capacité de façonner les pensées et l'espace à travers le temps.



L’Architecture naturelle, Kengo Kuma, éditions Arléa, 2020


" Quand une chose entretient une relation heureuse avec le lieu où elle se trouve, nous ressentons cette chose comme naturelle. C'est le mariage heureux de l'architecture et du lieu qui engendre l'architecture naturelle. " Ce livre est à la fois, un livre d'histoire subjective de l'architecture, un manuel d'application pratique (toujours enlevé et souvent drôle) et une réflexion sur le sens de l'architecture.




La vie solide. La charpente comme éthique du faire, Arthur Lochmann, Payot, 2019

Rupture de stock

Arthur Lochmann a délaissé ses études de droit et de philosophie pour devenir charpentier. Ce récit d’apprentissage plein d’humilité entremêle souvenirs de chantiers et réflexions sur le corps, le savoir et le travail aujourd’hui.



HABITER. Ville et architecture, Jacques Lucan, EPFL press, 2021


L’hypothèse est que l’histoire de l’habitat se situe dans un temps long, une longue durée anthropologique, et que les évolutions sont lentes. C’est pourquoi il est nécessaire de s’interroger sur la dimension vernaculaire de l’habitat et, aujourd’hui, sur les relations entre un contexte local et un monde global qui tend précisément à effacer les différences.



La ville pas chiante, Ariella Masboungi et Antoine Petitjean, éds. Le Moniteur, 2021

Rupture de stock

Une approche « pas chiante » de la ville d’aujourd’hui. Cette ville qui se réinvente en permanence, mais qui est aussi patiente, équitable et solidaire, se soucie avant tout du bien-être collectif.

De nombreux témoignages venant de chercheurs, élus, spécialistes, acteurs de l’urbain, viennent enrichir le propos et montrer que la démarche fait l’objet d’expérimentations fécondes.




Architectures du bien commun, Salima Naji, MétisPresses, 2019


Défendre une architecture du bien commun signifie l’interroger en privilégiant les conditions sociales de son édification, l'usage, l'attachement aux lieux ou encore les pratiques spatiales qui lui sont spécifiques. A ce titre, les communautés de l'Atlas et du Sahara marocains représentent une source d'inspiration pour une réflexion sur la durabilité des constructions contemporaines.



Habiter autrement, Maryse Quinton, éditions de la Martinière, 2021

Rupture de stock

Habiter autrement propose d’explorer d’autres façons d’habiter, plus ouvertes, plus libres, plus permissives. Plus ou moins radicales, ces maisons, ou plutôt devrait-on dire ces lieux de vie, recourent à l’architecture pour habiter autrement.



HISTOIRE NATURELLE DE L'ARCHITECTURE, Philippe Rahm, Pavillon de l'Arsenal, 2020

Rupture de stock

L’Histoire naturelle de l’architecture met en lumière les causes naturelles, physiques, biologiques ou climatiques qui ont influencé le déroulé de l’histoire architecturale et provoqué le surgissement de ses figures, de la préhistoire à nos jours. Relire l’histoire de l’architecture à partir de ces données objectives, matérielles, réelles permet d’affronter les défis environnementaux majeurs de notre siècle et de mieux construire, aujourd’hui, face à l’urgence climatique.



La Terre est une architecture, TVK, eds. TVK, 2021


En parallèle de la présentation de l’installation éponyme à la Biennale de Venise, le livre sonde l’histoire de la Terre afin de recharger la théorie architecturale. Construit comme une épopée, il explore les relations complexes et extraordinaires de l’architecture et de la Terre.




Of Sand and Stones, TVK, eds.TVK, 2021


Of Sand and Stones explore l’imaginaire de la matière dans la construction d’un îlot mixte, édifié avec des bétons aux couleurs naturelles à Paris entre 2013 et 2018.

Architecture et paysage



Les Veines de la Terre. Une anthologie des bassins-versants, Marin Schaffner, Mathias Rollot et François Guerroué, Éditions Wildproject, 2021

Rupture de stock

Du géographe libertaire Elisée Reclus (France) à l’écoféministe Vandana Shiva (Inde), du biorégionaliste Peter Berg (États-Unis) à l’ostréiculteur Hatakeyama Shigeatsu (Japon), ce livre montre comment la conscience des bassins-versants permet de comprendre les crises écologiques et de les combattre.



Du bon usage des arbres, Francis Hallé, Actes Sud, 2011


A l'attention des élus et des collectivités publiques, un petit cours sur l'arbre, sa gestion, sa culture, son rôle dans la ville. Plaidoyer pour l'arbre des rues et des parcs.



L’Art d’habiter la terre. La vision biorégionale, Kirkpatrick Sale, Éditions Wildproject, 2020


Le biorégionalisme est un mode d’organisation alternatif de la société, à des échelles de territoires écologiquement salubres, celles des bassins-versants. Cet ouvrage invite au développement réaliste de ces communautés biorégionales et des lieux où elles sont établies, afin de mettre en place une société qui cesse de détruire la vie.



Densifier/Dédensifier. Penser les campagnes urbaines, Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle, éditions Parenthèses, 2018


En France, les territoires qui ne sont ni ville ni campagne, mais empruntent à l’une et à l’autre, connaissent depuis trente ans une forte croissance démographique, donnant lieu à un habitat et des rythmes de vie discontinus. Ces campagnes à la ville peuvent-elles accueillir de nouvelles formes de densification ? Doivent-elles au contraire être dédensifiées ? Le défi, à la fois social, paysager, économique et écologique, est considérable.



L’Architecture des arbres, Cesare Leonardi et Franca Stagi, Fondation Cartier, 2019


Ce livre hors normes résulte d’une étude botanique et architecturale légendaire, présenté lors de l’exposition Nous les arbres, en 2019. Il rassemble notamment les relevés dessinés de 212 espèces d’arbres, des diagrammes de projections d’ombres ou encore des planches de variations chromatiques saisonnières.



Petit traité du jardin punk, Eric Lenoir, ed terres vivantes, 2018

Rupture de stock

Concept radical et provocant, le jardin punk est une invitation à pratiquer le jardin autrement, au-delà des conventions, avec son instinct et son intuition.




Vercors Vie Sauvage, Sarah Petitbon. Dessins de Louise Drulhe, 369 éditions, 2021


Une enquête sur la réserve naturelle du Vercors dans une approche écologique, philosophique et politique.



Architrek. Marcher pour savourer l'espace, Philippe Robert, Editions La Découverte, 2015

Rupture de stock

Pour l’architecte Philippe Robert, la marche est, avant tout, une expérience sensorielle. Dans cet ouvrage, le randonneur et le lecteur découvriront un art de vivre, appelés à écouter le son du silence, à distinguer des bruits bien identifiés, à sentir des parfums et des odeurs, à ressentir avec les pieds le relief et les textures du sol et, surtout, à regarder.



Arpenter le paysage. Poètes, géographes et montagnards, Martin de la Soudière, ONAMOSA, 2019


Pour la première fois, Martin de la Soudière, ethnologue du « dehors » et du temps qu’il fait, se livre à l’introspection. Cet essai autobiographique sur le paysage est un retour aux origines, une entrée sur le terrain pour l’ethnologue féru de géographie…Véritable « entrée en paysage » qui a pour cadre la montagne, celle des Pyrénées en particulier.

Photographie et représentations



Bauhaus.photo. Bauhaus.foto. 100 photographies de la collection du Bauhaus-Archiv Berlin, eds. Bauhaus-Archiv, 2019


La photographie a joué un rôle important au bauhaus, de manière ludique ou expérimentale, pour la promotion ciblée de ses propres produits et capturer de manière directe la vie insouciante au bauhaus, transmettant ainsi à la postérité l'image atmosphérique d'une jeune avant-garde.



Espaces des origines/Origines des espaces, Collectif, ARP2 Editions / Faculté d’Architecture La Cambre Horta ULB, 2021


Ce livre est l’occasion de jeter un regard rétrospectif sur la Triennale Photographie et Architecture, qui aborde l’architecture sous l’angle conjoint de la photographie et du récit depuis 15 ans maintenant. Une manière d’évoquer la discipline au-delà de sa valeur formelle et de sa dimension esthétique, pour investir ses épaisseurs humanisées, invisibles, codées, cartographiées, ses valeurs d’échange, non marchandes, les sens qu’elle contribue à établir à travers ses signes, dans sa réalité la plus anonyme, la plus quotidienne, la plus éloignée de son statut d’objet.



Grand Est. Une Mission photographique, Poursuite Editions, 2021

Rupture de stock

Suite à la constitution de la région Grand Est composée de l’Alsace, de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne il a été proposé à cinq photographes français d’explorer ce territoire librement pour en offrir leur vision.



Paysages Français, BNF éditions, 2018


Ce catalogue de l’exposition Paysages français, rétrospective majeure qui retraçait 30 ans de missions photographiques sur le territoire français et présentée à la BnF en 2018, présente les travaux de plus d’une centaine de photographes. Riche de 270 reproductions, il donne les clés pour comprendre l’évolution du paysage français de 1980 à nos jours, celle de sa mise en image, et présente les visages d’une France multiple et en mutation.




Photographica n°2, Hors les murs : photographes et studios mobiles, Editions de la Sorbonne, 2021


Si les ateliers et studios sédentaires ont fait l’objet de recherches historiques et d’expositions, la mobilité des photographes professionnels hors du studio a été moins explorée. À travers cinq articles de fond, ce numéro propose plusieurs études qui font émerger une histoire matérielle et visuelle des opérateurs itinérants, aux XIXe et XXe siècles.



SCRIPTOPOLIS, Collectif, Élodie Boyer, 2019


Dans ce livre, il y a des photos associées à des textes, des photos seules, des index, une bibliographie de textes compagnons, une définition de ce qu’est Scriptopolis ; dans ce livre il y a des surfaces, des lieux, des instruments, des transports en commun, des écrans, des panneaux, des distributeurs, des bombes, des commerces, des ardoises, des étiquettes, des enseignes (…)




Spectre n° 03. Ruines contemporaines, Editions Cosa Mentale, 2021

La « ruine contemporaine » interroge notre indifférence au passé, notre dépendance au présent, et nos incertitudes futures. Si notre époque continuera à produire des espaces délaissés, inachevés, détériorés ou rapidement obsolètes, ce nouveau numéro de Spectre interroge la capacité contemporaine à engendrer des ruines signifiantes.




Grammaire de formes, Éric Tabuchi, Jordi Ballesta et Guillaume Bonnel, Filigranes éditions, 2021


Trois photographes et une chercheuse en sciences de l’art ont soumis l’organisation architecturale et urbanistique de Saint-Étienne à une investigation minutieuse. Au croisement même de leurs regards et de leurs réflexions, se dégage une grammaire des formes du bâti – qui se trouve prise dans une évolution continue et manifeste, selon des échelles variées.



Des situations vertueuses du passé industriel et quelques idées pour la métropole climatique à venir, Central office for architecture and urbanism & Maxime Delvaux, Art Paper Editions, 2019


Dans cet ouvrage, CENTRAL, bureau d'étude et d'architecture basé à Bruxelles, et Maxime Delvaux, photographe d'architecture, étudient 23 situations à Bruxelles et à Paris comme autant d'exemples vertueux où le maillage urbain et les besoins productifs et énergétiques vont de pair.