Scènes domestiques

Bourbouze & Graindorge architectes

Urgence écologique, urgence sociale, urgence économique, le logement est au coeur de toutes les turbulences. Pourtant, construire aujourd’hui, en France, des logements collectifs de qualité est devenu un sport de combat.

La somme des bonnes volontés de tous les acteurs concernés a conduit à une situation, où le devenir le plus probable d’une opération courante est d’être hasardeuse du point de vue de sa construction, peu confortable au regard de ce que l’on est en droit d’attendre d’un logement, et indifférente à la constitution d’un paysage urbain pérenne et signifiante. La banalité, envisagée comme la noblesse du quotidien, est devenue synonyme de médiocrité, et le logement collectif, le parent pauvre d’un pays riche.

Face à un tel défi, cette exposition s’attache modestement à exposer quelques pistes qui visent à fonder, sur des critères architecturaux, le champ d’action fertile que constitue la fabrication de logements : questionner la nouveauté, qualifier le vide, lier forme et organisation, penser l’intimité, mettre la cuisine au coeur, affirmer la durabilité de la structure, valoriser la répétition, et exalter l’art de bâtir. Cette exploration s’appuie sur plusieurs modes de représentation, qui permettent de penser l’architecture comme une forme ouverte, sans se limiter à la contemplation inhibante d’un objet ni.

Dessins normalisés, scènes illustrées, photos de chantier, maquettes écorchées, visent ainsi à illustrer la complexité des voies qui mènent de la conception d’un projet à la fabrique de la ville contemporaine, entre intimité et vie collective.

Investie depuis de nombreuses années dans la conception et la réalisation de nombreux projets d’habitat collectif, l’agence d’architecture Bourbouze & Graindorge défend ainsi l’idée d’un projet architectural inscrit dans l’imaginaire urbain, attentif aux usages, et ancré de ce fait dans l’idée de domesticité.

___

L'exposition réalisée par Bourbouze & Graindorge architectes, s’inscrit dans le parcours du Voyage à Nantes 2020.

L’exposition reçoit le soutien technique de la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire et le soutien financier de KEIM - peintures minérales, Nantes Métropole Habitat, Altarea Gogedim, Maquette Bertho, BFM - économie de la construction, Weber INEX - ingénierie technique et environnementale, Soriba CMB - économie de la construction, VPEAS - économie de la construction.

___

 

EXPOSITION
à la Grande Galerie de la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire
visible du 08 Août au 27 Septembre 2020
du lundi au dimanche . 10h00 - 19h00