MERCREDI 23 JUIN . 18H00

Conférence + Décrochage + Apéro


Sara Kamalvand, architecte et artiste, aborde dans ses projets des questions telles que le changement climatique, l’épuisement des ressources et l’empreinte écologique à travers le patrimoine, la conservation et la mémoire. Depuis 2012, elle mène une réflexion sur un réseau d’irrigation ancestral et abandonné - le quanat - à l’origine des villes de Téhéran, Palerme et Madrid.


Le Monument Invisible (The invisible monument) montre le processus d’une lecture anachronique de Téhéran en utilisant les couches souterraines d’un réseau d’irrigation abandonné pour révéler la nature et les besoins contemporains de la capitale Iranienne.


Tel un roman graphique, le livre retrace l’histoire de Téhéran depuis ses origines Zoroastrienne, mettant en lumière la capacité d’une infrastructure à façonner les pensées et l’espace à travers le temps.


Par la nécessité d’habiter le désert, un paysage anthropique façonné par des sources d’eau souterraines et des cycles astronomiques a donné naissance au jardin comme l’une des premières formes d’art.


Ce livre est en vente à la Maison régionale de l'architecture.


_________________________________________________________________________________________________________________


Un évènement dans le cadre de l'exposition Itinerancia, réunissant les œuvres des artistes résidents en 2020-2021 de la Casa de Velázquez de Madrid.


Itinerancia s’inscrit dans le cadre de la politique de soutien à la création contemporaine initiée par le Département de Loire-Atlantique et d’un programme d’échanges culturels avec l’Académie de France à Madrid.

Les autres artistes sont à découvrir à l’école supérieure des beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire.


PLUS D'INFO








  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W